Skip Navigation LinksAccueil > Fiche actualité
22/06/2012

22 juin 2012

Discours :

Monsieur Pierre MAILLE, Président du Conseil général
Madame Isabelle BISEAU, Maire de Pont-Aven
Monsieur Gérard GUYON, Président de la Fondation Massé Trévidy
Monsieur Georges KERGONNA, Président de l’OPAC
de Quimper-Cornouaille

 

 Dicours de Monsieur Guyon Président de la Fondation    Mr Maille Mr Janvier, mr Pasquier, MMe Platel

Applaudissement en fin de discours

jardin résidence de penanros

Le  projet architectural retenu répond au cahier des charges. Sa mise en oeuvre  a été réalisée par l’architecte Pierre Yves LE BOT du cabinet  « Archipôle » qui a su se mettre à l’écoute des professionnels.
L’architecture vise à l’amélioration du confort de vie des résidents en prenant en compte les règles de sécurité indispensables dans un souci de constitution d’un environnement familier excluant au maximum l’effet visible de la médicalisation.

Les défis de la Résidence de Penanros :

Pour les usagers :
l’objectif principal a été de doter ses unités d’un environnement architectural et médico-social dédié aux besoins des résidents en état de dépendance Physique et/ou psychique, afin de leur permettre :
•de déambuler à moindre risque
•de conserver une certaine liberté de mouvement,
•de prévenir les troubles du comportement en réalisant une ambiance calme et apaisante
•de favoriser les repères temporo-spatiaux
•de réduire les dépendances induites par le milieu et d’assurer le plus grand confort aux usagers
•de permettre un accès libre au jardin clos

Pour  le personnel :
•d’optimiser le temps passé auprès des résidents
•de positiver les relations avec les résidents
•de minimiser le stress lié aux risques
•d’assurer sa mission avec un outil adapté

Pour les familles :
L’établissement est le domicile de chaque résident, avec tout ce que cela comporte en terme de liberté  de recevoir sa famille ou ses amis. Le maintien du lien social est déterminant.

L’environnement adapté est formalisé par la création d’une unité de vie qui dote la structure de  2 secteurs spécifiques, comprenant entre autres:
•un espace de vie : largement ouvert sur les espaces de déambulation et sur le jardin
•des chambres individuelles : l’éclairage de type hospitalier est évité.
•Le jardin, accessible aux personnes dont la marche est difficile, il est facile à surveiller de l’intérieur. Ce jardin, qui existait déjà, a été réaménagé grâce au travail étroit qui a été mené avec les jeunes du Lycée Agricole de Kerbernez.